• 02août

    Gros bars aux leurres

    Loup&Bar n° 2, Avril-mai 2005
    Gros bars aux leurres

    Gros bars aux leurres - sélectionnez vos prises

    Loup&Bar n°2 - Avril-mai 2005

    Loup&Bar n°2 - Avril-mai 2005

    Introduction de l’article :

    La pêche du bar provoque l’intérêt et la passion de nombreux pêcheurs en mer. Ils recherchent ce poisson bagarreur à tout prix, en rêvant de toucher un poisson trophée, le poisson de leur vie. Pour tenter de concrétiser ce rêve, pratiquons des techniques de pêche spécifiques suscitant l’attrait des gros bars.

    L’un de mes premiers articles sur la pêche aux leurres qui traite des bases à connaître pour rechercher les gros bars (gros loups) aux leurres. Je pense qu’il s’agissait alors de la première couverture mettant en avant le matériel baitcasting sur un magazine mer. Dans ce numéro, il y avait aussi un article technique sur les leurres souples pour la mer, de mon ami Florian Boudeau, relativement en avance sur son temps.

    Voir aussi sur le web :

    Tout sur la pêche au bar

    Tout sur les leurres (pour le bar entre autre)

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , , , ,

  • 23juil
    Carlos et le magazine Pêche en Mer de Février 2007 incluant mon dossier sur la pêche de la morue. De gauche à droite : moi-même, Carlos et Florian.

    Carlos et le magazine Pêche en Mer de Février 2007 incluant mon dossier sur la pêche de la morue. De gauche à droite : moi-même, Carlos et Florian.

    Rencontre et interview de Carlos, fan de pêche en mer

    Florian et moi-même avons été fiers et heureux d’accueillir Carlos (Yvan-Chrysostome Dolto) pour la dernière fois sur notre stand FisherMag.com au salon des Pêches Sportives de Paris, en 2007. Carlos était passionné de pêche en mer, avec une attirance toute particulière pour la pêche au gros à la traine, à la recherche des plus gros poissons exotiques.

    Ses dernièrs documentaires vidéos de la série Le Gros homme et la Mer, diffusés entre 2000 et 2007 sur les chaînes Odyssée et Voyage, nous ont montré à quel point Carlos était passionné de la pêche exotique. Il nous a fait partager ses voyages ensoleillés à La Réunion, au Sénégal, au Mexique, aux Caraïbes, au Cap-Vert, dans l’archipel des Bijagos, au Cameroun, à Tahiti, en Turquie, à l’île Maurice ou encore à Cuba.

    Je vous propose de (re)découvrir l’interview que j’ai réalisé avec Florian sur le stand FisherMag.com à Paris, où Carlos nous parle de pêche en toute simplicité :

    Tags: , , , , , , , , , , , ,

  • 21juil

    Pinces à poisson : fish grip (boca grip, boga grip…)

    Pêche en Mer n° 273, avril 2008
    Pinces à poisson : fish grip (boca...)

    Pinces à poisson : fish grip (boca...)

    Introduction de Philippe Duchesne :

    Les pinces à poissons sont de plus en plus présentes sur le marché français. Très pratiques, elles permettent d’attraper le poisson par la gueule sans le toucher et même de le décrocher sans le sortir de l’eau. D’ici peu, elles devraient faire partie des accessoires de base de ceux qui relâchent régulièrement leurs captures.

    Un article de Philippe Duchesne sur les pinces à poissons (fish grip en anglais) telle que les célèbres Boca Grip ou Boga Grip. A la base ces pinces sont faites pour attraper par la gueule les espèces dangereuses, à dents bien piquantes. J’ai utilisé une telle pince toute une saison, et j’en conclu qu’elle n’a pas d’intérêt pour les espèces les plus courantes en mer en France : bar (loup), lieu jaune, maigre, morue…

    Même si je présente un joli lieu jaune tenu par une pince à poisson sur cette photo d’ouverture, je déconseille son utilisation systématique, surtout pour les poissons fragiles comme ceux de la famille des Gadidés. La pince fait systématiquement un trou important devant la mâchoire de ces carnassiers, à cause des deux becs métalliques. L’arrivée sur le marché du Plastic Fish Grip de hPa (pince à poisson 100% plastique) devrait fortement limiter ce problème.

    Je conseille plutôt l’utilisation d’une épuisette pour assurer une belle prise, puis l’utilisation d’une pince plate à long manche pour dégager l’hameçon de la gueule du poisson. Ensuite, il ne reste qu’à conserver ou relâcher ce poisson non abîmé.

    A part pour attraper par exemple un barracuda en mer, ou un brochet en eau douce, je ne pense pas que la vulgarisation de cet outil soit une bonne idée.

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , , , , , ,

  • 21juil

    Verticale : Cuillers ou jigs (gros bars, maigres et lieus)

    Pêche en Mer n° 258, Janvier 2007
    Cuiller ou jig (bar, maigre, lieu)

    Cuiller ou jig (bar, maigre, lieu)

    Maigre en couverture Pêche en Mer 258

    Maigre en couverture Pêche en Mer 258

    Introduction de l’article :

    La dandine est une technique de pêche incontournable et praticable depuis n’importe quelle embarcation. Elle permet de présenter un leurre lourd directement sur un poste marqué où se rassemblent de grandes concentrations de poissons. Ces reliefs sous-marins représentent la cache abritée idéale pour les très gros poissons qui nous font rêver.

    Ayant vécu quelque temps en Charentes-Maritime (La Rochelle), j’ai traqué les gros bars et les gros maigres dans les Pertuis Charentais. Les jigs et cuillers ondulantes donnaient de bons résultats, et le choix et l’un ou l’autre de ces 2 types de leurre est détaillé dans ce dossier complet de 10 pages.

    Cet article a fait l’objet de la couverture du Pêche en Mer 258 (mon pote Florian Boudeau en photo).

    Voir aussi :

    Fiche poisson : le maigre

    Fiche poisson : le bar

    Fiche poisson : le lieu jauneMon lieu jaune record

    Fiche leurre : les cuillers ondulantes

    Fiche leurre : les jigs

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , , , , , , , , , , ,

  • 20juil

    Cabillauds / Morues : connaitre, pêcher, préserver.

    Pêche en Mer n° 259, Février 2007
    Dossier complet sur le cabillaud (ou morue)

    Dossier complet sur le cabillaud (ou morue)

    Couverture Pêche en Mer 259

    Couverture Pêche en Mer 259

    Introduction de l’article :

    A cette période de l’année la plupart des chantiers navals sont envahis par les bateaux en révision. Pourtant une poignée d’irrésistibles frontaliers ne rangeront pas leurs gaules. Ils feront chauffer le moteur en prenant le large et entretiendront le matériel en le faisant fonctionner tout l’hiver. Du bord ou en bateau, les activités sont multiples l’hiver pour tenter de prendre un belle morue.

    Nombreuses sont les parties de pêche où je suis parti traquer la morue en traversant l’autoroute des cargos dans le détroit du Pas-de-Calais. Ce carnassier se pêche essentiellement à la verticale aux leurres souples et aux jigs, c’est du moins le cas des plus gros cabillauds.

    Ce dossier complet de 10 pages présente toutes les techniques pour pêcher la morue, du bord puis en bateau. Cet article a fait l’objet de la couverture du Pêche en Mer 259.

    Voir aussi :

    Fiche de la morue

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , , , , , , , ,

  • 20juil

    Pourquoi et comment utiliser un leurre souple.

    Pêche en Mer n° 268, Novembre 2007
    Pêche aux leurres souples

    Pêche aux leurres souples

    Couverture Pêche en Mer 268

    Couverture Pêche en Mer 268

    Introduction de l’article :

    L’heure est aux leurres, titre-t-on ça et là depuis bientôt trois ans. Mais force est de constater que la vague du leurre ne faiblit pas. C’est une déferlante de produits nippons, américains, voire australiens qui débarquent à une cadence effrénée sur le marché français. Force est de constater  aussi  que la France est un pays prédisposé à la pratique de la  pêche aux lancer-ramener. Troisième pays consommateur de leurres au monde, l’hexagone est entouré sur ses faces ouest et sud de côtes aussi jolies que diverses, qui accueillent en nombres les beaux carnassiers européens.

    Un dossier complet sur les leurres souples.

    Cet article a fait l’objet de la couverture du Pêche en Mer 268.

    Voir aussi :

    Mes conceptions : les leurres souples Sakura

    Pêche du bar aux leurres souples

    Les montages de leurres souples

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , ,

  • 20juil

    Couverture Peche en Mer 287

    Leurre / Les stickbaits : où, quand, comment ?

    Pêche en Mer n° 287, Juin 2009
    Article peche aux leurres : Stickbaits

    Le poisson, son oeil et la couleur des leurres

    Introduction de l’article :

    Provoquer l’attaque d’un carnassier en surface est un moment palpitant, d’autant plus si elle résulte d’un maniement particulier utilisé au bon endroit et au bon moment. S’amuser en surface, frontière entre l’air et la mer, est bien le meilleur moyen d’interaction entre le pêcheur et le poisson. Les stickbaits flottants sont alors sans conteste nos jouets favoris. Ils nous mettent à contribution, et pas qu’un peu, puisqu’il existe de multiples manières de donner vie aux « leurres bâton ».

    L’article a fait l’objet de la couverture du magazine. J’explique toutes les animations des stickbaits selon les conditions, illustrées de schémas accessibles aux débutants.

    Voir aussi : Fiche leurre : les stickbaits

    Tags: , , , , , ,

  • 24juin

    Traque des Gros Bars

    Video Peche - Traque des Gros Bars« avec Guillaume FOURRIER et Loic DEGARDIN »
    Réalisateur : Christophe Perray – 2007
    Editeur
    : Videotel International
    Description :
    Le bar ou loup est un carnassier aussi redoutable que mystérieux. Il est adulé par tous les pêcheurs en mer. Les plus gros bars rôdent le long des enrochements, digues et autres reliefs de zones portuaires. Toujours à l’affût au bon moment de la marée et au bon endroit, les bars de plus de 3 kg se nourrissent de grosses proies en quantité limitée. Guillaume FOURRIER focalise sa recherche sur les plus gros bars, ces poissons trophées dont chacun d’entre nous rêve. Il nous livre les techniques spécifiques et des secrets dont il n’a jamais parlé dans ses écrits. Ces techniques, à la porté de tous, vous permettront de faire la différence, comme le montre la prise d’un bar de 7,4 kg depuis une jetée.
    Durée : 52min / Disponible en DVD et VOD / Référence : DVP117

    Extrait – teasing vidéo

    Images extraites de la vidéo :


    Tags: , , , , , , , , , , ,

  • 17juin

    Le poisson, son oeil et la couleur des leurres

    Pêche en Mer n° 284, Mars 2009
    Le poisson, son oeil et la couleur des leurres

    Le poisson, son oeil et la couleur des leurres

    Introduction de l’article :

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Un dossier complet de 11 pages sur les couleurs des leurres et la manière dont les poissons distinguent les couleurs en fonction de plusieurs paramètres :
    – profondeur,
    – position du soleil (lever du jour, tombée de la nuit, lumière basse…),
    – teinte de l’eau…

    Certainement l’un de mes articles favoris qui reste ouvert à des recherches plus poussées.

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , , , ,

   Next Entries »

Recent Comments

  • Bonjour Sur le magazine Pêche en Mer à commander. A bientôt ...
  • Ou peut on lire l article...
  • Lisez Pêche en Mer cette année (2016), vous ne serez pas déç...
  • Bonjour Ce livre présente tous les types de leurres et les a...
  • Je ne peux pas ne pas commenter. Impeccablement écrit!...