• 26avr

    VAG151_PecheBordMer_couverture_v4.indd

    Livre : La Pêche en mer du bord

    Auteur : Guillaume Fourrier
    Editions
    : Vagnon

    Description :

    Ce livre présente de manière didactique toutes les techniques de pêche en bord de mer et le matériel adapté à leur pratique.
    Chaque espèce de poisson est présentée sous forme d’une fiche pratique contenant des informations clés pour mieux la pêcher. Les leurres, les animations, les appâts ou encore les noeuds de pêche, tout y est !

    A voir aussi chez Vagnon, les livres La Pêche aux leurres, Toutes les pêches en bateau, La Pêche du bar et La pêche à pied.

    176 pages / ISBN 978-2-85725-948-0

    Acheter ce livre : LA PÊCHE EN BORD DE MER

     

     

    Tags: , , , , , , , , , , , ,

  • 11nov

    1 bar par jour et par pêcheur, voici le quota  proposé par la commission Européenne pour limiter le prélèvement des pêcheurs de loisir.

    Pétition : non au quota de 1 bar par jourSi vous êtes contre cette mesure radicale, signez la pétition officielle des 5 fédérations : Non au quota pêche loisir de 1 bar (loup) par jour !


    1 bar par jour pour la pêche de loisir

    Débarquement de bars par métiers

    Débarquement de bars par métiers

    La ressource du bar est l’affaire de tous. Alors pourquoi le malheureux pêcheur du bord à la canne serait limité à 1 bar pendant que le chalutier pélagique capture 5 à 20 tonnes de bars en un trait de chalut ? Bars dont le prix de retrait va être dérisoire à cause de l’engorgement soudain du marché !

    La pêche professionnelle est un métier difficile et aujourd’hui, cette profession est appauvrit par des stocks de poissons très bas et des mesures fortes de restriction. Mais cette profession ne doit pas pour autant mettre la pression sur la pêche de loisir de manière disproportionnée. D’après ce que j’ai pu entendre, c’est ce qui se passe dans les négociations actuelles.

    Je pense qu’un quota pour les pêcheurs de loisir est tout à fait cohérent. Il peut être différent pour un pêcheur du bord et un pêcheur en bateau. Mais 1 bar par pêcheur, c’est bien peu motivant, cette idée laisse s’évaporer la part de rêve du pêcheur débutant qui aimerait, si la chance lui sourit, pouvoir ramener 3 ou 4 bars une fois dans son année plutôt que de se priver de sa pêche au profit d’un bâtonnet de colin surgelé !
    En outre, cette mesure risque fort de décourager de nombreux pêcheurs plaisanciers à mettre du carburant dans le bateau. Ces dernières années, la crise à frappé le monde du nautisme. Les segments de marché qui semblent résister le mieux sont ceux du bateau à moteur (semi-rigide notamment) et de l’électronique, grâce en grande partie à la pêche du bar.

     Le bar : une économie forte dans la pêche de loisir

    Le bar : une économie forte dans la pêche de loisir. Ici, le Barracuda Tour, compétition de pêche du bar en no-kill.

    Pour 1 bar par jour, de nombreux plaisanciers vont vendre leur bateau, de nombreux pêcheurs vont annuler leur achat au salon nautique de Paris en décembre, de nombreux pêcheurs ne rêveront plus sur le beau matériel qui offre tant de bonnes sensations au bord de l’eau. ATTENTION, derrière cette dernière phrase, je pense qu’il y a des centaines d’emplois en jeu : chez les fabricants de bateau, d’électrique, de matériel de pêche, et chez les vendeurs de bateau, les shipchandlers, les détaillants d’articles de pêche…

    Criée de Roscoff, février 2010, des tonnes de bars partent pour la poubelle

    Criée de Roscoff, février 2010, des tonnes de bars partent pour la poubelle

    Donc je dis NON aux pressions malsaines et NON au quota d’un bar par jour.  La protection de l’espèce est l’affaire de tous et il faut que tous les usagers de la mer se restreignent à part égale et proportionnellement à leurs prélèvements.

    Pêche sur les frayères : la ressource de bar dévastée pour finir à la poubelle ou vendue au rabais.

    Les ligneurs, pêcheurs professionnels de bars à la ligne, se sont déjà imposés une limitation de l’effort de pêche durant la période de frai. Respectueux du fruit de leur pêche et pensant à leur avenir, ils ont appliqué un arrêt temporaire de la pêche du bar qui apporte un repos biologique à l’espèce. Il faut que les chalutiers prennent aussi leur part de responsabilité.

    Le chalutage pélagique « en boeuf » et le chalutage de fond sur les zones de frai l’hiver ne doivent plus être tolérés. Il est fort probable que cette surexploitation locale de bancs de bars concentrés pour se reproduire ne soit pas compatible avec le maintien d’une quantité de reproducteurs suffisante et que le comportement reproducteur des bars soit perturbé par les opérations de pêche. Si tous les bars ainsi pêchés étaient destinés à finir dans l’assiette du consommateur, cette technique aurait un sens. Mais lorsque ces bateaux capturent plusieurs tonnes de bars d’un seul coup, le prix de vente du bar devient dérisoire provoquant un engorgement total du marché qui conduit à jeter une partie de la pêche.

    L’expérience montre qu’il est préférable de mettre en place des mesures de gestion des stocks visant à en assurer la pérennité avant qu’une dégradation de l’état de ces stocks n’aboutisse à une situation difficile à maîtriser. La généralisation de ce repos biologique à toutes les techniques de pêche professionnelles et de loisir ne pourra qu’être bénéfique à l’avenir et pour tout le monde.

    Une taille légale de capture identique pour tous

    Taille légale de capture pour la pêche de loisir et pour la pêche professionnelle

    Enfin, il y a près de 2 ans, la maille du bar est passé de 36 cm à 42 cm en Mer du Nord, Manche, Atlantique. Elle est restée à 36 cm pour les professionnels ! Si les scientifiques estiment que la taille biologique du bar (à partir de laquelle il se reproduit) est de 42 cm, appliquons une taille en fonction du besoin de l’espèce et non en fonction du type de pêche !

    Alain Cadec« Une mesure scandaleuse et aberrante pour le bar », dit le Président de la Commission de la Pêche et Député européen Alain Cadec

    Nous pouvons nous rassurer derrière les propos d’Alain Cadec, Député européen et Président de la Commission de la Pêche, qui trouve cette mesure inacceptable pour la pêche récréative et le nautisme déjà impactés par la crise. Alain Cadec, agacé, écrit sur Twitter « Pourquoi pas interdire carrément la pêche récréative ! ».

    Il témoigne de manière plus précise sur ce sujet : « La Commission propose en effet une limitation à un bar par jour et par pêcheur pour la pêche récréative. On veut tuer la pêche de loisir et toute l’économie qui en découle ![…] Je suis favorable à des mesures européennes de protection du bar mais il ne faut pas faire n’importe quoi. […] Il y a 3,5 millions de pêcheurs de loisirs en France, dont 2 millions sont peu ou prou concernés par le bar. Il ne faudra pas s’étonner que les mesures aberrantes de la Commission déchaînent l’euroscepticisme. »

    Un plan de gestion complet de plusieurs pages sera proposé au Conseil des Ministres les 15 et 16 décembre 2014 pour une mise en application début janvier 2015. Il faut donc réagir rapidement si vous êtes contre cette mesure en signant la pétition.

    Tags: , , , , , , , , , ,

  • 22oct
    Pêche en Mer n°352 - novembre 2014

    Pêche en Mer n°352 – novembre 2014

    Pêche en SUP – stand-up paddle

    Ce mois-ci, je publie deux sujets. L’un sur la pêche en stand-up paddle (SUP) et l’autre sur la pêche à gratter à l’aide de petits slugs, une technique fine qui peut rapporter gros ;).

    Introduction de l’article sur la pêche en SUP :

    SUP FISHING : la pêche fin et sportive

    Ces dernières années, certains sports de glisse se sont démocratisés. Outre le kitesurf, nous avons vu débarquer plus récemment le stand-up paddle, appelé SUP. Ce dernier permet même d’améliorer notre façon de pêche l’estran. Explications…

    Un sujet passionnant expliquant les avantages de la pêche en SUP et les recommandations. Une pratique vraiment intéressante des pêches de bordure, à vue, par mer calme. Debout sur la planche, la visibilité du fond, des têtes de roches et des poissons actifs est impressionnante. L’approche discrète à la pagaie permet de toucher des poissons méfiants et les combats en équilibre sur la planche sont hyper funs. Perso, je suis accro !

     

    Ci-dessous un aperçu de l’article sur la pêche en SUP :

    Pêche en Mer n°352 – novembre 2014

    Pêche en Mer n°352 – novembre 2014

    Tags: , , , ,

  • 21sept
    Pêche en Mer n°351 - octobre 2014

    Pêche en Mer n°351 – octobre 2014

    Les couleurs des leurres

    Introduction de l’article :

    Couleurs des leurres : FAITES LE BON CHOIX

    Devant la palette des coloris existants, il y a de quoi être indécis. Après les incontournables blancs, dos jaune ou dos bleu/noir, notre choix se porte souvent sur des coloris imitatifs à nos yeux. A-t-on raison ou ne vaut-il mieux pas réfléchir un peu plus « poisson » ?

     

    Un sujet complet sur la vision des poissons et les coloris des leurres à choisir en fonction des coins de pêche, de la couleur de l’eau, de la profondeur pêchée et du poisson recherché.

    Voir aussi sur le web :

    - Tout sur les leurres de pêche

     

     

    Ci-dessous un aperçu de l’article :

    Pêche en Mer n°351 - octobre 2014

    Pêche en Mer n°351 – octobre 2014

    Tags: , , , ,

  • 01avr

    Le Vagnon de la pêche en mer

    Livre : Le Vagnon de la pêche en mer

    Auteur : Guillaume Fourrier
    Editions
    : Fleurus / Vagnon
    Préface
    : Gérard Klein ( » L’Instit  »)

    Description :

    Vous avez entre les mains un ouvrage haut en couleur, qui sent l’air salin et la pêche. Au travers de 368 pages, découvrez les techniques modernes de la pêche en mer comme le savoir-faire des pêches traditionnelles. Les photos d’ambiance ou de gros poissons véhiculent de l’évasion et du rêve. Mais n’y voyez aucune mystification, ces gros poissons reflètent le vécu et l’expérience dévoilés dans les textes.
    Des textes précis que vous pouvez aborder sans détour dans l’ordre souhaité.
    Les coins de pêche, les poissons qui longent nos côtes, les techniques du bord comme en bateau, aux appâts comme aux leurres, toutes ces informations sont condensées sous forme de fiches et illustrées de nombreux schémas et montages. Au travers de ce concentré d’astuces techniques et d’expériences de la pêche, ce livre sera peut-être l’impulsion de vos prochaines belles prises.
    Et pour clore cet ouvrage, plus de 200 points GPS d’épaves généreusement communiqués par le SHOM.

    368 pages / ISBN : 9-785-85725-893-3

    Acheter ce livre : LE VAGNON DE LA PECHE EN MER


    Livre : Vagnon de la pêche en mer

    LE SOMMAIRE

    Les coins de pêche en France

    Les espèces

    Les pêches en bateaux
    Les techniques, le matériel, et les montages / Le bateau / L’élecectronique à bord / La sécurité à bord / Les noeuds marins

    Les pêches en bord de mer
    La réglementation et l’environnement / Les techniques, le matériel et les montages

    Les appâts
    Les outils de récolte / Stocker les appâts / Les différents appâts

    Les leurres

    Les noeuds de pêche

    Les points GPS des épaves

    Livre Vagnon de la Pêche en Mer

    Acheter ce livre : LE VAGNON DE LA PECHE EN MER

    Tags: , , , , , , ,

  • 20mar

    Pêche en Mer n°345 - avril 2014Pêche en mer du bord et en bateau

    Introduction de l’article :

    Bons plans de printemps

    Comme pour toute activité, la rareté suscite l’envie. Après une trêve hivernale pauvre en partie de pêche, nous entrons dans une période très appréciée des pêcheurs : le printemps. Voici quelques bons blancs pour que votre reprise soit une réussite…

    Le ciel est de plus en plus dégagé, le soleil se montre de plus en plus, les jours rallongent, c’est bel et bien le moment d’aller chercher son carnet de marée 2014 chez notre détaillant habituel. Après trois ou quatre mois sans pécher, le manque et là. Tous les facteurs sont au vert pour nous décider à ressortir le matériel de pêche. Les jours rallongent, le temps ensoleillé persiste, l’eau se réchauffe tranquillement en surface et attire petit à petit les poissons pélagiques à la côte. Il est donc temps de dépoussiérer le matériel, vérifier le bon fonctionnement mécanique de nos moulinets, refaire les bas de ligne et analyser la solidité du fil garni dans nos bobines. Les pêcheurs en bateau peuvent faire le point sur leur matériel de sécurité. Quant au moteur, il est important de le faire tourner toutes les deux semaines ou au moins une fois par mois en période hivernale, à l’eau douce afin de débuter la saison avec un moteur qui démarre au quart de tour. Les pêcheurs du bord n’ont pas ce problème.
    Les vacances d’avril marquent une bonne période pour la reprise de la pêche et les nombreux jours fériés du mois de mai ne peuvent que nous inciter à nous rapprocher du front de mer pour tremper les lignes.

    Un tour d’horizon des différentes parties de pêche envisageables au printemps, dès le début de saison.

    Ci-dessous un aperçu de l’article :

    Pêche en Mer n°345 - avril 2014

    Pêche en Mer n°345 – avril 2014

    Tags: , ,

  • 20mar

    Pêche en Mer n°344 - mars 2014Techniques de pêche en mer aux leurres et aux appâts

    Introduction de l’article :

    Trois techniques pour cibler le lieu

    Mars sonne l’occasion de dépoussiérer le matériel en vue de la saison à venir. C’est un excellent mois pour affronter le lieu jaune, poisson combatif pouvant avoisiner les 10 kg. Et pour bien démarrer la saison, voici trois techniques d’approche.

    Le mois de mars est l’un de mes favoris. Il annonce le redémarrage de la saison à venir, montre des journées sensiblement plus longues et les quelques sorties possibles au large sont souvent récompensées par la prise de gros poissons, notamment de la famille des gadidés sur la façade Atlantique. C’est un excellent moment pour rechercher les cabillauds et les lieus jaunes avec à la clé la possibilité de toucher de très gros poissons. Le lieu jaune est une espèce qui évolue dans ses premières années près du littoral, d’abord dans les zones portuaires puis dans les roches côtières. En grandissant, il s’éloigne progressivement de la côte en privilégiant des abris tels que les roches ou les épaves. Les rassemblements de gros lieus sont souvent situés à plus de 10 milles nautiques de la côte et il faut naviguer un peu pour trouver les bons spots. C’est ici que se trouvent les individus adultes que nous recherchons à la ligne en bateau. Ce carnassier peut être considéré comme un poisson de fond comme la plupart des gadidés. Cependant, contrairement au tacaud et au cabillaud, le lieu jaune ne se contente pas uniquement de se nourrir sur le fond. C’est un poisson chasseur qui n’hésite pas à remonter jusqu’à mi-hauteur pour capturer sa nourriture, avec un comportement tantôt méfiant, tantôt opportuniste. Le repas favori des gros lieus jaunes se compose de céphalopodes (sèche, encornets) et de poissons avec une préférence particulière pour le lançon ou les équilles. C’est ce poisson élancé qu’il faut garder en tête pour le choix de nos leurres et c’est lui qu’il faut utiliser en grande priorité pour la pêche aux vifs.

    Trois techniques pour cibler le lieu jaune sur toute la face Ouest de la France, testées et approuvées de la frontière Belge à la Gironde.

    Voir aussi sur le web :

    Fiche leurre : les shads / Fiche leurre : les slugs

    Les montages de leurres souples

    Tout sur les leurres de pêche

    Ci-dessous un aperçu de l’article :

    Pêche en Mer n°344 - mars 2014

    Pêche en Mer n°344 – mars 2014

    Tags: , , , , , , , ,

  • 20mai

    Pêche en Mer 311 - Juin 2011

    Pêche en Mer 311 - Juin 2011

    Pêche sur les postes isolées

    Tête de roche, épave, tombant…

    Pêche en Mer n° 311, Juin 2011

    Introduction de l’article :

    Aux leurres…
    Pratiquez les postes isolés

    Au large, le moindre relief isolé au milieu de la masse d’eau est un habitât potentiel pour la flore et la faune aquatique. Certains postes rassemblent de véritables attroupements de carnassiers, lesquels ne se jettent pas pour autant sur le moindre leurre…

    « A la belle saison, le nombre de plaisanciers se multiplie et chacun est à l’affût du résultat des autres bateaux revenant du large. Les options d’itinéraire sont nombreuses et en misant sur un poste isolé au large, dans une certaine profondeur, vous optimisez les chances de réussite.

    La carte marine nous donne toutes les informations nécessaires au repérage des bons postes. Elle indique la présence d’épaves, obstructions, têtes de roche, tombants ou encore dunes de sables. Tous ces postes sont intéressants et susceptibles de rassembler quelques gros poissons (bars, lieus, maigres, morues…) en quête de nourriture.

    Les postes les plus précis sont les têtes de roche représentées par une croix sur les cartes et les épaves représentée par des symboles ronds ou ovales (voir encadré page 53)… ».

    Ci-dessous un aperçu de l’article :

    Les postes isolés : épaves, têtes de roches, tombants, obstructions

    Les postes isolés : épaves, têtes de roches, tombants, obstructions

    Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

  • 18nov
    Catalogue Sakura 2011

    Catalogue Sakura 2011

    Catalogue Sakura 2011

    L’univers de la pêche aux leurres en 224 pages

    La catalogue Sakura s’étoffe. Ce catalogue 100% leurre pèse désormais 224 pages. L’univers de la pêche aux leurres « made in Sakura » comprend cette année 2500 références.

    Il est disponible sur le site www.sakura-fishing.com. Je vous présente ici une synthèse d’une partie de la gamme, en particulier les produits mer que j’ai développés.

    Nouveautés Sakura 2011

    Cannes Sakura

    Du grand changement. Cette année 72 modèles intégralement équipés de porte-moulinets et anneaux FUJI, marque distribuée par SERT. Dans l’ordre de prix croissant :

    • SHINJIN : 28 cannes, carbone Japonais Mitsubishi, couleurs noir / orange, anneaux FUJI alconite, étui velour
      Notamment des cannes Float-tube, la série longue (Long Range) enrichie de modèles jusqu’à 10′ (3m) équipés des nouveaux anneaux Fuji-K Tangle Free (anti-emmèlement).
      Cannes SHINJIN
    • STINGRAY : 20 cannes, carbone Japonais Mitsubishi, couleurs noir / or, anneaux FUJI SiC, étui toile
      Mon coup de coeur, le modèle baitcasting 7’4 MH (2,25m) qui va appuyer la démocratisation du casting en mer. Une série de 2 cannes spécial Egging, dotée des anneaux Fuji SiC Low Rider dont ceux de tête sont microscopiques et collés au blank : 2 petits fleurets.
      Cannes STINGRAY
    • MAZZERA : 11 modèles, carbone Japonais Toray, couleurs noir / or, anneaux Fuji Sic Gunsmoke, étui tissu + tube rigide Cordura rond.
      Pour la mer, quelques nouveautés intéressantes : une 8’2H (2,50m) que j’ai spécialement étudiée pour la pêche en traction, emmanchement décentré, anneaux Fuji K anti-emmêlement de la tresse, ultra-sensible dotée du carbone au plus haut module du catalogue (à découvrir en magasin…); une 8′ XH (2,44m) pour la recherche des thons et bonites au lancer (25/100g); une 6’3L (1,90m) tant demandée sur les eaux bretonnes pour les pêches finesses; enfin une 6’6 light-jigging monobrin (1,98m).
      Cannes MAZZERA
    • FURIOZZA : 13 cannes, carbone Japonais Toray, couleurs noir / or + liège en spinning, anneaux Fuji SiC, étui velour + tube rigide Cordura triangulaire.
      Cette gamme reprend le programme des Antidotes qu’elle remplace. Les blanks sont entièrement modernisés grâce au « FX T-Carton process » exclusif.
      Cannes FURIOZZA

    Lignes

    • Molix Arashi Original, nylon transparent bobiné parallèlement par 200m, du 0.160 au 0.408 mm.
    • Sakura Aya Spectre, fluorocarbone Hybrid, par 150 m, entre 0.155 mm et 0.490 mm.

    Leurres souples Sakura

    Après un démarrage en force de la gamme de leurres souples pour les pêches en mer, notamment les Magic Eel et les Punshad, j’amène cette année quelques nouveautés complémentaires.

    • Magic eel : nouvelle taille 12,5 cm (5’’) vendue par pochettes de 5 et nouvelles couleurs, dont la fantastique Equille (021).
      Leurres souples MAGIC EEL
    • Punshad-T : 5 nouvelles couleurs complémentaires dont la couleur Maquereau (025) qui m’a donné de bons résultats sur les bars lors des tests cet été.
      Leurres souples PUNSHAD

    Tête plombée bruiteuse LABRAX

    Tête plombée bruiteuse LABRAX développée cette année

    Têtes plombées Sakura

    • Makaira : j’ai développé de nouvelles tailles de l’ultra-light à 70g, voyez donc le programme : 0,9g; 1,8g; 2,5g; 3,5g; 5g; 7g; 10,5g; 14g; 21g; 28g; 40g; 50g et 70g
    • Fishead : 2 nouveaux gabarits : 5 et 7g
    • Labrax : Après quelques phases de tests et conception, j’ai réussi mon pari : aboutir à une TP bruiteuse à sonorité grave pour séduire nos Dicentrarchus labrax. Les LABRAX sont des têtes plombées articulées. Leurs caractéristiques : adaptées à la découpe des Punshad et des Magic eel, nage en wobbling. Poids dispos : 14, 21, 28, 40, 55, 75, 95, 125 g.

    Leurres importés

    • Leurres IMA JAPAN
      Les poissons nageurs Ima sont d’une qualité exceptionnelle, et pour devancer les questions, j’aurais aimé référencer quelques nouveautés. Cependant le prix unitaire des leurres avec la devise Euro / Yen actuelle a montré ses limites cette année. En ce qui concerne la mer, j’ai simplement ajouté quelques nouveaux coloris pour vos leurres favoris dans la gamme IMA : Salt Skimmer, Popkey, Heavy Surfer. Les pêcheurs de salmonidés trouveront le nouveau Sukari et des nouvelles couleurs de ImaTetra.
    • Leurres SEBILE
      Vous aviez découvert ici ou ailleurs la pluie d’Awards reçus par SEBILE en 2010 partout dans le monde. Parmi les produits récompensés, le Soft Weight System intègre la gamme, pour le plaisir des milliers d’utilisateurs du Magic Swimmer Soft. D’ailleurs, le MS Soft accueille une nouvelle taille 105 mm et nous avons sélectionné le Stick Shad Hollow, souple, à corps creux. Bien d’autres nouveautés à découvrir sur le catalogue Sakura 2011.
    • Leurres IZUMI
      La marque Japonaise se développe remarquablement. Vous allez découvrir les ShadAlive à bavette (Alive Diver), les jigging minnows I-Jig et, pour ce qui intéresse aussi les pêcheurs en mer, les blades Ti-Sing (vibration métallique).
    • Leurres Molix
      La marque monte, comme le montre la collaboration avec le célèbre Mike Iaconelli qui a rejoint le Team Molix en 2010. Notre sélection s’étoffe de plus de 100 nouvelles références, qu’il s’agisse de l’adjonction de coloris comme de l’ajout de nouveaux leurres. Les pêcheurs en mer apprécieront des stickbaits originaux et surprenant (il faut les voir nager avant de juger) et le Kiku Jig, un inchiku jig en 90, 130 et 180 g.
    • Leurres River2Sea
      Quelques remaniements dans cette gamme copieuse, notamment l’intégration des coloris mer pour les jerkbaits « Sea Minnow » (poisson nageur) et Caper Shad (souple). Vous remarquerez l’introduction de nouvelles turluttes techniques « Gesola », en 5 tailles et 10 couleurs.
    • Leurres Gary Yamamoto
      La gamme bien complète, de renommée mondiale, reste quasiment identique.

    Bonne lecture à tous,

    Guillaume

    Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

  • 19juil

    Pêcher au lever du soleil en bateau

    Pêche en Mer n° 301, Août 2010
    Pêche en Mer - Profitez des premières lueurs du jour

    Pêche en Mer - Profitez des premières lueurs du jour

    Pêche en Mer - Pêche au lever du jour

    Pêche en Mer - Pêche au lever du jour

    Introduction de l’article :

    En période estivale, les flux touristiques s’acheminent sur les littoraux et l’intensité de pêche s’accroît dans la bande côtière. Beaucoup d’entre nous profiteront du temps clément pour passer un moment de détente, conciliant pêche et bronzage. D’autres profiteront des premières lueurs matinales pour prendre le large, seuls face aux éléments

    Un article qui, à la relecture depuis mon bureau, me donne vraiment envie de prendre le large. Il traite de l’intérêt d’être sur un lieu de pêche au lever du jour. Le sujet pose les bases pour bien réussir un lever du jour, et rappelle les règles d’or pour prendre le large en toute sécurité.

    Tags: , , , ,

« Previous Entries   

Recent Comments

  • Lisez Pêche en Mer cette année (2016), vous ne serez pas déç...
  • Bonjour Ce livre présente tous les types de leurres et les a...
  • Je ne peux pas ne pas commenter. Impeccablement écrit!...
  • Merci pour votre article, bonne journée....
  • Morue pechee par ERIC a belle isle l ete dernier. 15.00kgs. ...