• 20juil

    Bars aux appâts – trois techniques efficaces

    Pêche en Mer Hors-Série n° 15H, Juillet 2010
    Bar aux appâts - Trois techniques efficaces

    Bar aux appâts - Trois techniques efficaces

    Pêche en Mer - Hors série spécial bar

    Pêche en Mer - Hors série spécial bar

    Introduction de l’article :

    S’il existe de multiples moyens de toucher un bar aux appâts, voici trois techniques complémentaires et efficaces qui permettent de faire face à toutes les configurations et de viser de beaux poissons.

    Dans ce numéro Hors-série spécial bar, cet article décrit trois techniques simples pour pêcher le bar aux appâts : flotteur, poser dans les roches et surfcasting. Au delà des montages, vous y trouverez une frise des appâts à utiliser tout au long de la saison.

    Voir aussi sur le web :

    La biologie complète du bar ou loup

    Les appâts pour pêcher le bar

    Gros bars de fin de saison aux appâts blancs

    Tags: , , ,

  • 23sept

    Pêche aux crabes mous

    Pêche en Mer n° 256, Juin 2006
    Pêche au crabe mou

    Pêche au crabe mou

    Introduction de l’article :
    Lorsque le bar arrive à la côte en avril, ses premières proies sur la zone intertidale seront les crabes mous. A cette période, les crabes entament leur période de mue et profitent du moindre rayon de soleil pour sortir de leur vieille carapace dans une marre entre deux rochers ou dans les algues. Mous, ils sont alors vulnérables et deviennent soudainement une friandise pour les bars et les dorades !

    Voici un appât que je connais particulièrement bien.  Lorsque je débutais la pêche, et particulièrement celle du bar, j’attendais avec impatience l’arrivée des crabes mous (appelés « mollets » ou « mollés ») qui marquait l’arrivée imminente des premiers bars à la cote. Depuis les roches (rockfishing, comme disent les Italiens pour cette technique) ou depuis les ouvrages d’arts en zone portuaire (digues, jetées, quais…), les bars ne résistent pas aux effluvent dégagées par un crabe mou.

    Voir aussi :

    Petit dossier sur les crabes mou, dur et franc

    Toutes les techniques de pêche du bar

    La biologie complète du bar ou loup

    Tags: , , , , , , , , ,

  • 02août

    Gros bars en surfcasting

    Loup&Bar n° 5, Octobre-novembre 2005
    Loup&Bar 5 : Les bars à vos pieds

    Loup&Bar 5 : Les bars à vos pieds

    Loup&Bar n°5 - Octobre-novembre 2005

    Loup&Bar n°5 - Octobre-novembre 2005

    Introduction de l’article :

    Avec le développement des techniques nécessitant l’usage de leurres souples, les pêches verticales sont à nouveau à l’ordre du jour. Je les utilisent depuis une dizaine d’années, mais toujours avec des appâts naturels. C’est donc du bord que je vous propose de partager des sensations extrêmes. Surveillez bien vos cannes car  ça décoiffe !

    Un article atypique sur la pêche du bar aux appâts, qui rappelle qu’il n’est pas toujours nécessaire de lancer loin pour toucher les gros bars. D’ailleurs bien souvent, ils sont à nos pieds, le long des enrochements, dans les premières vagues en surfcasting, et au pied des ouvrages d’art (digue, jetées, quais…).

    Voir aussi sur le web :

    Tout sur la pêche au bar

    Les appâts pour pêcher le bar

    Gros bars de fin de saison aux appâts blancs

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , , ,

  • 21juil

    Les plus gros bars aux appâts blancs

    Pêche en Mer n° 256, Novembre 2006
    Le bar aux appâts blancs (arrière saison)

    Le bar aux appâts blancs (arrière saison)

    Couverture Pêche en Mer 256

    Couverture Pêche en Mer 256

    Introduction de l’article :

    Des concentrations de bars sont reparties sur les ridens au large, les pêches classiques à la traîne et au lancer ramener sont laborieuses et les touches sont accidentelles. Certains pêcheurs ont déjà nettoyé et rangé le matériel jusqu’au mois d’avril prochain.  Pourtant les plus gros prédateurs sont encore postés sur les fonds le long des jetées et autres refuges où ils cherchent de grosses proies avant de reprendre le large.

    Un dossier complet sur la recherche des derniers gros bars de fin de saison, que l’on va tenter avec des proies d’hiver : tacauds, lieus jaunes, lieus noirs, merlans, cabillauds, seiches, calamars, encornets, poissons plats…

    Voir aussi sur le web :

    Fiche appât pour le bar : céphalopodes

    Fiche appât pour le bar : coques, myes, couteaux

    Fiche appât pour le bar : tacaud / Fiche poisson : Tacaud

    Tout sur la pêche au bar

    Décembre

    Si l’on regarde de près les coloris des leurres, l’offre est si vaste que beaucoup d’indécis choisissent les incontournables blancs, au dos jaune ou dos bleu/noir. En France, ne nous voilons pas la face, la priorité reste de prendre un beau poisson et l’extase ne commence qu’à la touche. On se persuade donc que le poisson voit comme nous et on choisit un coloris plutôt imitatif. A-t-on raison ou ne vaut-il pas mieux penser « poisson » ?

    Tags: , , , , , , , , , ,

   

Recent Comments

  • Lisez Pêche en Mer cette année (2016), vous ne serez pas déç...
  • Bonjour Ce livre présente tous les types de leurres et les a...
  • Je ne peux pas ne pas commenter. Impeccablement écrit!...
  • Merci pour votre article, bonne journée....
  • Morue pechee par ERIC a belle isle l ete dernier. 15.00kgs. ...